[Beauté] Routine de soin

DSC_0322Il y a quelque temps, je vous donnais dans un article un petit aperçu des soins que je pouvais m’appliquer sur le visage. Entre temps, j’ai acquis un sérum et une crème Avène, pensant ainsi faire du bien à ma peau : le sérum se mettait avant la crème hydratante et permettait une meilleure pénétration du produit. Toute satisfaite que j’étais, je me lançais dans cette espèce de routine, matin et soir : lait démaquillant, lotion pour le visage, sérum et crème hydratante, avec gommage et masque de temps à autre. Je jugeais ma peau sèche et déshydratée ; les quelques plaques rouges que j’avais sur le corps et sur le visage étaient pour moi le résultat d’une alimentation un peu trop riche (fêtes de Noël oblige) et d’allergies diverses. Cependant, quand j’ai senti que les plaques ne partaient pas et qu’au contraire, en période de stress, elles tendaient à me démanger encore plus, il m’a semblé nécessaire d’aller faire un tour chez la dermatologue ; je pourrais ainsi faire le point sur ce dont ma peau a véritablement besoin. On se perd parfois entre les conseils divergents de certaines vendeuses, qui ne connaissent pas forcément votre passé dermatologique, et il y a tellement de soins contre les rougeurs, contre la sècheresse de la peau, pour les peaux sensibles, etc, qu’on ne sait finalement plus trop où on en est. Je savais que ma peau était un peu bizarre : sèches à certains endroits seulement, rouges sur les joues et au niveau du front. La dermatologue me l’a confirmé : j’ai ce qu’on appelle une peau atopique. Étonnamment, on trouve assez peu d’articles explicatifs sur le net et je n’allais pas me lancer dans des bouquins de médecine pour comprendre exactement de quoi il s’agissait. Elle m’a expliqué que l’atopie est en fait un manque de graisse dans la peau : la barrière hydrolipidique est pour ainsi dire inexistante. Vous pourrez vous foutre n’importe quelle crème sur le visage, à partir du moment où vous vous nettoierez la peau, tous les sympathiques allergènes pourront se faufiler vicieusement dans vos pores et vous pourrir la vie. En gros, vous n’êtes pas protégé contre ces saloperies. Me concernant, le verdict n’était pas très surprenant. J’ai pas mal d’allergies et, étant petite, mon corps était couvert de plaques d’eczéma (bon appétit). Je saurais pas trop dire à quand remontent les réactions que j’ai en ce moment, mais en tout cas, je sais que c’est en bonne partie dû au stress et au fait que l’Alsace est une cuvette (donc les pollens ne s’échappent pas, ils stagnent, youpi tralala).

Maintenant que je vous ai bien raconté ma vie — et que j’ai évité de revenir sur le titre absolument ignoble de ce post (qui va s’expliquer par la suite), je vais vous parler de ma nouvelle routine de soin (mais comme j’aime bien me la péter, j’ai mis Skincare Routine)(bon en fait, c’est surtout parce que « routine de soin », c’est assez moche). Je passe de 4 – 5 produits + le savon à 3 produits, avec le savon (j’ai aussi un truc à mettre dans les cheveux, mais je l’ai pas testé, alors je le montre pas encore).

Étape 1 : Démaquillage. Pour ça, j’utilise la Créaline TS H2O de Bioderma, une eau micellaire miraculeuse. En plus d’enlever parfaitement le maquillage, yeux compris, elle ne dessèche ni n’irrite la peau. Il me faut à peu près deux cotons imbibés d’eau pour tout enlever et ensuite, pas besoin de lotion. Vous pouvez laisser comme c’est. Il n’y a pas d’odeur, c’est garanti sans paraben et Bioderma a eu la bonne idée de faire plusieurs formats. Sur la photo, il s’agit du plus gros. Mais les petites bouteilles sont très pratiques à emmener en voyage (et tellement mignonne). Les 500mL sont à à peu près 9 – 10 euros me semble-t-il, donc c’est relativement raisonnable, surtout si vous ne vous servez que de ça comme démaquillant. Pour plus de précisions, je viens de trouver cet article très bien fait.

Étape 2 : Soin. Au singulier. L’accumulation de produits n’est pas bonne pour la peau, surtout quand on a une peau bien abîmée. En lieu et place des sérums, crèmes, masques et autres gommages, j’utilise à partir de maintenant la Trixéra+ Selectiose Baume émollient d’Avène. C’est effectivement un baume et donc … C’est ultra gras. Mais vraiment gras (comme un bain dans une friteuse quoi). Vous pouvez l’appliquer à la fois sur le corps et sur le visage, même s’il faut faire attention en terme de quantité. Hier soir, il me semble en avoir mis un peu trop, ce qui fait que j’ai du attendre 15 – 20 minutes pour que mon visage ne ressemble plus à une boule à facettes. Par contre, le reste de mon corps a tout absorbé en deux secondes (je suppose que ça veut dire qu’il en avait quand même pas mal besoin). Pour le moment, la peau de mon visage ne me tire pas trop. Il faut voir l’effet que ça fera sur le long terme, il est difficile de juger maintenant. La dermatologue m’a aussi conseillé de faire très attention au fond de teint que j’achète ; je peux continuer à me servir de mon Chanel (dieu merci) pour le moment, mais si je constate que, malgré la crème, ma peau tire toujours, c’est qu’il faut en changer. La poudre est aussi à éviter, du moins les poudres très couvrantes. Toujours sans paraben, sans véritable parfum (ou très léger). Certains regrettent le fait qu’il y ait du phenoxyethanol, apparemment cancérigène. Personnellement, je m’en fiche un peu (de toute façon, j’ai pas le choix, c’est ça ou la Lipikar chez La Roche-Posay et je crois que le problème est le même). Point fort du produit : le flacon de 400mL a une poooooompe ! Alléluia. Ça évite le coup du poisson (quand le tube vous échappe des mains quoi). On a du le payer autour de 19 euros.

Étape 3 : Savon. J’ai tendance à me laver le visage avant le corps, donc le savon vient en dernier. Les produits Yves Rocher, elle m’a dit que c’était plus la peine. Au revoir lait, lotion et gel douche. Bonjour Gel Crème Nettoyant Anti-irritations Syndet de la gamme Lipikar chez La Roche-Posay. Il existe en Surgras, à la place de Syndet, mais celui que j’ai choisi est apparemment plus doux — l’eau d’Alsace est très calcaire. Je suis le genre de personnes qui aime le savon qui mousse, ça me donne la sensation d’être plus propre, même si je sais pertinemment que ça n’a rien à voir. Ce savon ne mousse pas du tout, pas même un peu. Fini les moments marrants dans la salle de bain où j’essayais de créer la plus grosse bulle possible entre mes deux bras. Ils disent qu’il faut en utiliser une noisette … Pour tout le corps. Je dois vraiment pas être douée parce qu’il m’en faut deux. Ou alors, mon corps absorbe vicieusement le produit pendant que je me lave. Évidemment, ça ne glisse pas comme le gel douche, vu que c’est censé former une pellicule. Ça s’appelle pas Lipikar pour rien (= lipides). Mis à part ça, l’odeur n’est pas désagréable. J’en ai eu pour 15 euros le flacon de 400mL (et vu qu’on est pas censé en mettre beaucoup pour se laver, c’est rentable).

Comme vous pouvez le constater, vous avez votre routine de soin complète pour … 34 euros à peu près (sachant que vous pouvez trouver moins cher sur le net). Même si ça me saoule d’avoir une peau atopique, de pas pouvoir mettre ce que je veux dessus et de devoir me mettre de la crème sur le corps tous les jours, eh bien au moins, j’économise des sous. Et je gagne une jolie peau (enfin j’espère). Je précise tout de même que ces produits ne sont pas pour tout le monde et qu’il est primordial d’acheter des soins adaptés à votre peau, pour éviter de la malmener encore plus.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s