Bilan filmique | Septembre 2014

Un mois s’est écoulé depuis le dernier bilan. Un mois déjà. À la fois beaucoup et peu de choses se sont passées. Puisque lire m’était difficile, je me suis réfugiée dans les films, et ça m’a fait du bien. J’aime les livres, mais parfois, ça fait du bien de se « reposer » devant un écran, de voir l’action se dérouler devant ses yeux sans faire travailler à fond la machine « imagination ». Je ne ferai pas de bilan de mes lectures, c’est pourquoi je vous propose ce bilan d’un autre genre pour conclure le mois. J’ai eu l’occasion de revoir 6 films que j’avais appréciés, et d’en découvrir 6 autres… Classés dans cet ordre pour plus de visibilité. Comme vous allez vite vous en rendre compte, il y a un thème sous-jacent, quelque chose qui a guidé mes choix…

MONTAGE1

1 & 2 : Thor de Kenneth Branagh et Thor: The Dark World d’Alan Taylor. La première fois que j’ai vu Thor, je ne suis pas vraiment tombée sous le charme. J’avais passé un bon moment, mais sans plus. Je suis tout de même allée voir le deuxième opus au cinéma avec une amie, la bande-annonce promettant un spectacle époustouflant, ainsi que pas mal d’humour. Promesses tenues ! J’en suis ressortie avec des étoiles — et quelques larmes — dans les yeux, une frustration intense à l’égard de Loki, et l’envie d’avoir la suite immédiatement. La bande originale est absolument parfaite et tout est bien dosé, que ce soit le côté action ou le côté comédie. L’intrigue tient plus la route que dans le premier, elle est à la fois plus solide et plus intéressante, et le héros nous montre un autre aspect de sa personnalité. Moi qui n’étais pas particulièrement fan de Chris Hemsworth et du personnage qu’il incarnait, je retourne ma veste.

3 : Iron Man 3 de Shane Black. Ce qu’il faut retenir de ce film ? Sa musique d’ouverture. Mais aussi, encore une fois, l’humour, l’arrogance de Tony Stark, la technologie super cool qui n’existe pas mais qui donne vachement envie. Le premier reste mon préféré : découvrir comment le héros est né, comment l’homme dans l’armure change de la première à la dernière minute, la création d’un univers bien particulier… font que je peux le regarder 20 fois sans me lasser. Dans celui-ci, pas le temps de s’ennuyer non plus, ça fuse de partout, Tony s’est dépassé en matière d’armures, et il est assisté dans ses projets par un gamin plus que malin. Je n’ai toujours pas vu la scène post-générique — au cinéma, j’ai eu le malheur d’avoir envie d’aller aux toilettes à la fin du film —, mais j’ai pu profiter des quelques gifs postés sur Tumblr… Cette scène est magique, je vous le dis.

4 : The Avengers de Joss Whedon. Ça doit bien faire la 4ème ou 5ème fois que je regarde ce film… Je crois que je peux dire avec certitude qu’il fait partie de mon top ten. Je suis consciente de ses défauts, mais ils sont totalement occultés par ses nombreuses qualités. Rien que le principe : un groupe de super-héros ? J’étais excitée quand je regardais X-Men, mais là, c’est encore un autre niveau. Je ne parle même pas du casting. Comme d’habitude, Marvel sait parfaitement doser l’humour, l’émotion, l’action, etc. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer, nous sommes scotchés à notre écran, et nous vivons ce que vivent les personnages. J’attends avec grande hâte le deuxième volet.

5 : Stardust de Matthew Vaughn. Vous savez, celui qui a réalisé Kick-Ass et X-Men: First Class… Enfin je dis ça, mais je n’en savais rien avant de regarder le film. Je ne sais plus comment j’en suis venue à le regarder d’ailleurs. Il s’agit d’une adaptation d’un roman de Neil Gaiman, roman que j’aimerais beaucoup lire. Je ne vais pas vous assommer avec un résumé, je me contenterais de vous dire que c’est kitsch, drôle, magique, surprenant. Claire Danes incarne une Yvaine magnifique, Robert de Niro un capitaine de navire… étonnant, mais il y a aussi Rupert Everett, Michelle Pfeiffer en sorcière ignoble, et j’en passe. Si ça ne vous donne pas envie, je ne sais pas ce qu’il vous faut.

6 : Penelope de Mark Palansky. Une jolie comédie romantique qui a pour thème l’acceptation de soi. J’ai beau l’avoir vu plus d’une fois, je garde le même émerveillement à chaque visionnage. J’apprécie beaucoup cette héroïne, son histoire me touche, et l’esthétique créée par le réalisateur nous transporte le temps d’1h30 dans un autre univers. Cristina Ricci, James McAvoy, Peter Dinklage, Richard E. Grant : tous ces acteurs extraordinaires apportent énormément à ce petit film. Ça ne sera pas au goût de tout le monde, certains le trouveront un peu facile — et en un sens, il l’est —, mais sa poésie continue de faire effet sur moi.
montage27 : X-Men: Days of Future Past de Bryan Singer. N’ayant pas pu le voir à sa sortie au cinéma, je me suis dit que c’était un bon moment, du fait de ma panne de lecture, pour m’installer devant un fil comme celui-ci. Je ne pensais pas dire un jour cela d’un film de la saga X-Men, mais il faut bien l’admettre : ce fut une énorme déception. La chronologie des événements n’est pas respectée, ce qui est une aberration en soi, les effets spéciaux et les décors m’ont paru cheap, et l’histoire elle-même trop bancale. Ça manquait de rythme, de charme, je ne parvenais pas à m’attacher aux personnages. La bande-annonce donnait pourtant envie. Je ne sais même pas comment ils comptent rattraper ça par la suite.

8 : Captain America: The Winter Soldier d’Antony et Joe Russo. Comme pour Thor, le premier film ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. J’avais aimé, je trouvais la reconstitution plutôt intéressante, mais le héros lui-même manquait étrangement d’humanité ; il m’était difficile de m’identifier à lui. On m’avait dit que la deuxième n’était pas extraordinaire, mais je dois dire que j’ai été plutôt satisfaite. Le personnage de Bucky, le Soldat de l’Hiver, aurait pu être mieux exploité, mais un gros effort avait été fait sur Steve Rogers, notamment à travers sa relation avec Natasha Romanoff. L’histoire est élaborée, même si on a parfois l’impression que ça part dans tous les sens, et il y a suffisamment d’action et d’humour pour que l’on passe un bon moment. Je vois Captain America sous un tout autre jour.

9 : Clueless d’Amy Heckerling. Première réaction ? « Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? » Une adaptation libre et moderne d’Emma de Jane Austen. Emma version teen movie américain. Tout un programme. Les couleurs et les motifs sur les fringues sont… conceptuels, disons. Ça pique un peu les yeux et en même temps, ça fait tout le charme du film. Le jeu est totalement exagéré — c’est assumé, je crois —, et l’histoire elle-même se transforme en une romance à l’américaine. On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser : doit-on crier au génie ou se tirer les cheveux ? Je ne le sais pas moi-même. Ce film mériterait un revisionnage.

10 : Belle d’Amma Asante. Jamestine m’a fortement suggéré — harcelée quoi — de voir ce film, ce que j’ai donc fait. J’exagère… Elle a pas eu à me pousser bien longtemps. Un film en costume, sur le destin d’une métisse dans l’Angleterre du XVIIIème siècle, avec en prime Matthew Goode ? La bande-annonce m’avait alléchée, mais de l’entendre en parler a renouvelé mon envie de me le procurer. Je l’ai regardé deux fois en trois jours, si vous voulez savoir. Esthétiquement, c’est magnifique. Au niveau de l’histoire, ça m’a permis de dépoussiérer mes maigres connaissances et de lier l’affaire du naufrage du navire Zhong à un tableau de Turner étudié l’année passée. Dido Belle a véritablement existé et si son histoire a été enjolivée, elle n’en demeure pas moins passionnante. Je vous invite fortement à voir ce petit bijou méconnu. On peut regretter quelques lenteurs deci delà, mais mis à part ça, je n’ai rien à dire de plus.

11 : Begin Again de John Carney. Je cherchais un feel good movie. J’avais envie de musique, j’avais envie de création, j’avais envie de bons acteurs. On m’a conseillé New York Melody, qui a fait une brève apparition sur les écrans de cinéma de Strasbourg. Mark Ruffalo a un certain charme et j’étais curieuse de voir comment lui et Keira Knightley interagiraient à l’écran… Le bonheur que se procurent ces deux personnages est communicatif. La bande originale, de grande importance, surfe sur la vague indie rock et ce n’est pas désagréable. C’est d’ailleurs l’actrice qui interprète la plupart des morceaux ! Les autres sont interprétés par CeeLo Green ou encore Adam Levine. Ce n’est pas le film de l’année, mais j’ai aimé son côté « ancré dans le réel » : parfois, on n’a pas besoin d’univers fantastiques pour s’échapper. La réalité peut suffire.

12 : Divergent de Neil Burger. Vous le savez peut-être, le livre était un véritable coup de cœur. Je l’ai dévoré en deux après-midis, je l’ai lu une deuxième fois, et même si ce n’est apparemment pas la meilleure des dystopies YA, j’ai voyagé comme je n’avais pas voyagé depuis longtemps grâce à un roman. Autant dire que mes attentes en matière d’adaptation étaient assez élevées. La bande-annonce m’avait un peu rebutée, ainsi que les acteurs choisis pour incarner Tris et Four. Il ne ressemblait pas à l’image que je me faisais des personnages. Et j’ai cédé la tentation. Sans regrets. Le film corrige les défauts du roman et l’embellit. Nous avons affaire à une production mature et intelligente, qui ne tombe pas dans le mélodrame et parvient à créer une certaine atmosphère, grâce aux lumières et matériaux utilisés dans la création de chaque lieu. J’espère que l’adaptation d’Insurgent sera d’aussi bonne qualité… Et corrigera aussi le côté « je-t’embrasse-toutes-les-cinq-minutes » du roman.

Et voilà : niveau films, je crois qu’on est bons ! Je dois dire que je suis plutôt satisfaite de mes revisionnages et de mes découvertes du mois. Je déplore cependant la manière dont j’ai consommé ces films : 4 en un week-end, c’était beaucoup trop, et je pense que ça m’empêchait de les apprécier chacun à leur juste valeur. Octobre sera pour moi l’occasion de freiner un peu cette consommation. Parce qu’à côté de ça, il y a aussi les séries… Mais ça fera l’objet d’un prochain article. Et vous, qu’avez-vous découvert au mois de septembre ? Avez-vous vu un des films mentionnés dans l’article ?

Publicités

15 réflexions sur “Bilan filmique | Septembre 2014

  1. Je les ai tous vus à part trois. \o/ Je suis d’accord, exception faite du dernier X-Men devant lequel je me suis franchement amusée. (Mais oui, on se fiche de nous et c’est bourré d’incohérences.)
    Pour Stardust, j’ai préféré le roman de Gaiman, mais les avis divergent.^^ « Belle » me tentait bien aussi – évidemment à cause de Matthew Goode. Bref, très bonne sélection. 😀

    • On a des goûts similaires, c’est beau.
      J’ai hâte de lire le roman, pour pouvoir le comparer au film ! Belle est vraiment très bien. J’espère que tu le regarderas prochainement…

  2. C’est un beau bilan que voilà 🙂 ! Tu connais mon avis pour la plupart des films que tu as vu (Marvel powaaa) Begin again et le second Captain America me tentent bien. Clueless était un de mes films préférés au collège :p et Divergent m’a aussi fait passé un bon moment ^^. Par contre, rien à faire, la deuxième moitiè d’Iron Man 3 risque de m’attendre très longtemps. Pour finir j’ai envie de dire que j’ai envie de revoir Belle x).

    • Ooooooh, tu dois voir ces deux films *______*. Je veux connaître ton avis ! T’as pas trop aimé Iron Man 3 ? Il est un peu plus lent au démarrage, c’est vrai…
      ON NE S’EN LASSERA JAMAIS.

  3. Ah les films de super-héros ! J’adore ceux de Marvel, surtout Iron Man (tu peux voir le générique facilement en cherchant sur Internet sinon). J’aime moins Captain America mais ça reste sympathique tout de même.
    J’ai bien aimé le X-Men pour ma part mais moins que le précédent.
    J’ai bien envie de voir Belle et Begin Again !

    • Je vais effectivement chercher la scène post-générique sur internet ! C’est tellement frustrant de ne pas l’avoir vue au cinéma. Je suis moins fan de Captain America, mais le second film lui donne une autre épaisseur.
      Je te conseille fortement Belle et Begin Again ! N’hésite pas à me dire ce que tu en penses ;).

  4. Il faut vraiment que je me mette aux Marvel ! J’en ai vu aucun je crois U__U Et je me sens souvent larguée quand des amis en parlent ! J’ai vu il y a longtemps Penelope, mais j’aimerais bien le revoir. J’avais loupé Belle au cinéma, j’ai terriblement envie de le découvrir >< Idem pour Divergent même si je n'étais pas partie pour le voir à la base !

    • TSSSSSS ON VA CORRIGER ÇA. Commence paaaaar… Iron Man :). Penelope est un film sous-estimé. Tellement beau et magique. Je ne voulais pas non plus voir Divergent… Puis finalement, je suis contente de l’avoir vu :).

  5. Thor est clairement la série de Marvel que je préfère. J’ai un peu plus de mal avec les Iron Man et encore plus avec les Captain America. Pour moi, ce n’est pas tant l’acteur qui joue le rôle titre qui porte le film mais bien Tom Hiddleston en Loki. Ce dernier est incroyable dans ce rôle.

    Tu m’as donne envie de revoir et relire Stardus. J’avais énormément apprécié les deux à l’époque.

    Begin Again est dans ma wish-list prioritaire ! J’adore Keira Knightley et il y a bien longtemps que je n’ai pas vu un film d’elle.

  6. J’avais vu le film Belle, à tenter alors =)
    J’adore Penelope, je l’ai regardé plusieurs fois aussi. C’est un film qui remonte le moral et j’adore l’univers, c’est poétique et simple à la fois. Il faut absolument que j’écoute Begin Again car on ne passe pas à côté d’un film avec Keira =D

    • Oh oui, regarde Belle ! C’est tellement bien…
      Penelope est le feel good movie par excellence. Jolis costumes, jolis décors, jolie musique, et joli casting :). REGARDE BEGIN AGAIN. Mark Ruffalo /o/.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s