[Musique] Siffler en travaillant

tumblr_ndtj0gw54W1tpf61qo1_500Je ne suis pas ce qu’on peut appeler une acharnée du travail. Un ami me disait l’autre jour : « Bon, j’ai bossé une demi-heure, je m’accorde une pause de 12 heures » et globalement, je fonctionne à peu près de la même manière. Il me faut trois plombes pour m’y mettre et mon esprit se fixe très difficilement sur la tâche en question. Parfois, j’ai quelques fulgurances et je parviens à rester concentrée une heure. Mais la plupart du temps, je m’y mets 5 minutes, puis je regarde un épisode de série, puis un deuxième parce qu’il y avait un cliffhanger à la fin du premier — si même les scénaristes se liguent contre moi… —, puis c’est l’heure du goûter, puis oh une série que j’ai envie de commencer, un film que je veux regarder, etc. Et hop, il est 19-20 heures, c’est l’heure de manger, et après, impossible de travailler. Je n’ai pas encore trouvé la solution idéale, mais j’ai tout de même quelques petits trucs.


Astuces personnelles

1. Un endroit confortable. La bibliothèque de langues de l’Université de Strasbourg est un sauna, les chaises sont trop basses donc c’est pas génial pour le dos, et certains n’ont pas bien compris que la règle d’or dans une bibliothèque c’est le silence. Il n’y a guère que celle où travaillent les doctorants qui permet de bien se concentrer. Le fait que les autres étudiants y soient studieux vous pousse à les imiter. Néanmoins, même défaut que pour la première bibliothèque : la chaleur. Bref, en règle générale, j’ai tendance à rester chez moi. J’ai essayé le salon, mais n’ai pas été satisfaite. Étonnamment, me mettre à mon bureau, dans ma chambre, ne me convient pas non plus. La seule pièce où je me sens bien pour bosser, c’est la cuisine. Ce n’est pas pour mieux vider les placards, malgré ce qu’on pourrait croire. L’exposition est parfaite, c’est calme, on capte internet (pas dans ma chambre…), et la table est suffisamment grande pour que j’y étale mes 4 dictionnaires quand il s’agit de faire une version ou un thème.

2. Se fixer des objectifs réalistes. J’avais entendu dans je ne sais plus quelle vidéo que pour travailler efficacement, il fallait être raisonnable et réaliste. Si vous vous dites : « demain, je vais ficher tout le bouquin », vous aurez probablement quelques difficultés à vous y atteler. Pourquoi ? La tâche semblera tellement insurmontable que vous ne verez probablement pas l’utilité ne serait-ce que de commencer, puisque ça se soldera par un échec. Pendant les vacances, je vais essayer de me fixer des objectifs adaptés. Dans mon cas, ce sera certainement fichage d’un chapitre par-ci, d’un chapitre par-là, en alternant les matières pour ne pas risquer l’overdose.

3. Trouver la playlist parfaite. Nombreux sont ceux qui préfèrent travailler en silence. Si j’ai effectivement besoin de calme lorsqu’il s’agit de réviser tel ou tel cours complexe, ou de lire un bouquin assez exigeant, la rédaction de mes devoirs se fait quasiment toujours en musique. Il m’arrive de mettre sur pause si je dois me concentrer parce qu’un mot ou une expression ne me vient pas, mais globalement, ça ne me dérange pas. Il y a quelques années, je me passais chanson sur chanson, et je chantais en travaillant… Maintenant, je recherche plutôt des morceaux sans paroles. Du coup, je suis moins tentée de pousser la chansonnette et je peux me focaliser sur mes devoirs. J’alterne entre musique classique et musique de film. Et comme je suis fort sympathique, j’ai décidé de partager avec vous quelques-unes des playlists ou quelques-uns des albums qui me motivent dans la seconde partie de l’article… Puisque j’ai décidé que les règles imposées par Ombrage étaient par définition à l’opposé de ce qu’il faut faire.


Quelques suggestions musicales

1. Pride and Prejudice (Music from the Motion Picture), Dario Marianelli, 41 minutes 22 : Je ne me lasse absolument pas de la bande originale de ce film. C’est un plaisir renouvelé à chaque écoute. Les morceaux sont doux et calmes : des compagnons de travail idéaux, l’alliance parfaite de la musique de film et de la musique classique. L’album complet est disponible sur Youtube.

2. Symphonies 3 « Écossaise » et 4 « Italienne » de Felix Mendelssohn : J’ai écouté ces deux symphonies un peu par hasard. Je connaissais le compositeur de nom, mais n’étais pas familière avec ses œuvres. Je suis tombée amoureuse de la symphonie écossaise et de son côté très mélancolique. On voit les paysages verdoyants d’Écosse, on voit la brume sur les landes, mais on voit aussi le folklore et la tradition. La symphonie italienne est plus enlevée et vous apportera un peu plus de joie.


3. Storytime: The Prologue, lamusette, 1 heure 34 minutes : 8tracks est un site qui vous permet de créer des playlists et de les partager avec le plus grand nombre. Si certaines sont franchement mauvaises, on peut trouver dans le lot de vraies perles. Lamusette a fait une série de 7 playlists sur le thème “Storytime”, la première — et ma préférée — étant The Prologue. J’ai dû l’écouter 2 ou 3 fois et j’y reviens encore.

gryffindor,-hermione-granger,-ron-weasley,-harry-potter-140753

4. The Perpetual Student, lamusette, 65 morceaux : Encore une playlist de lamusette, je sais. Un peu différente de la précédente — un peu plus sombre —, The Perpetual Student n’en reste pas moins proche. Il s’agit aussi de musiques de films, idéales pour travailler.

5. The Magical Study Playlist, kimtsan, 2 heures 55 minutes : Dans la même veine que The Prologue, cette playlist propose des morceaux qui vous transporteront dans les lieux magiques les plus fantastiques. Découverte il y a peu, The Magical Study Playlist est parfaite pour ceux qui, comme moi, aiment travailler en s’évadant. Ça m’a d’ailleurs donné envie de revoir certains films… Eh oui, même avec des playlists faites pour se mettre au boulot, je trouve le moyen de penser à procrastiner !


Nous arrivons à la fin de cet article ! Je suis consciente de n’apporter rien de fondamentalement nouveau, mais parfois, il est utile de se remettre les bases en tête. J’espère que les playlists et albums mentionnés ci-dessus vous plairont. Si vous connaissez d’autres musiques sur lesquels il fait bon travailler, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires, je suis toujours en quête de nouvelles découvertes de ce type. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter bon courage… Il se pourrait bien qu’un vent de motivation souffle sur moi pendant ces vacances de la Toussaint, croisons les doigts.

Publicités

13 réflexions sur “[Musique] Siffler en travaillant

  1. Plutôt sans paroles pour mieux se concentrer, mais vraiment n’importe quoi. J’ai tendance à écouter pas mal de musiques de films : Avatar, Jurassic Park, Willow, Lord of the Rings (quoique plus depuis plusieurs années, ayant un peu fait une overdose), Pirates des Caraïbes, des Joe Hisaishi (Princesse Mononoké, le Voyage de Chihiro), de séries animées, ou même de la musique celtisante.
    Je comprends ton histoire de durée de travail, j’arrive à me concentrer à peu près deux heures sur un sujet ou un dossier mais rarement plus. Par contre quand je suis dessus, je suis dessus, j’ai tendance à être très efficace. (c’est peut-être pour ça aussi que je me « fatigue plus vite »)
    Par contre les endroits vraiment trop studieux ou silencieux me pèsent car ça m’arrive souvent de m’exclamer toute seule, d’avoir besoin de vocaliser mes pensées, ou même tout simplement de fouiller dans mes papiers ou ouvrages à grand renforts de bruissement de papier ! Par conséquent j’ai très vite fui les salles les plus tranquilles de la BU, préférant aller à l’espace jeunesse de la médiathèque publique. (excepté peut-être le mercredi….).

  2. Alala c’est aussi mon problème de rester concentrée assez longtemps et ne pas être tentée de faire autre chose! Aujourd’hui, j’ai réussi à réviser 2h et je m’en contenterai car l’appel d’Internet était trop fort >< Merci pour tes astuces et ta grande sagesse 😛
    Pour ma part, impossible d'écouter de la musique en travaillant ! Donc les gens qui le peuvent, m'épatent ! En revanche, j'apprends petit à petit à en écouter en lisant (mais uniquement si c'est de l'instrumental et pas très fort !). Merci pour les liens vers les playlists 8tracks, je ne me lasse pas de celles de Lamusette (The perpetual student & Morning Walk surtout. Je vais écouter The Prologue ce soir !). Je te conseille aussi les playlists "pièce musicale" et "The ultimate instrumentale playlist". Si tu ne les trouves pas, je pourrais t'envoyer les liens 😉
    Bonnes révisions ~

    • Nous sommes de faibles personnes, incapable de résister à l’appel du virtuel ;).
      Quand tu es dans les transports, tu mets bien ta musique pendant que tu lis, non ? :). J’aime aussi beaucoup Morning Walk, mais je crois que The Prologue la bat quand même. Ça me rappelle tant de souvenirs… Je note pour les deux playlists, je vais essayer de les écouter dans la journée, merci !

      • Non, dans les transports c’est soit lecture s’il n’y a pas trop de monde. Soit musique ^^
        Le bruit de fond du métro et les gens qui parlent fort m’empêchent souvent de me concentrer sur ce que je lis U_U Donc en ce moment, j’écoute beaucoup plus de musique pendant mes presque 3h de transports. (J’ai mis la BO de The Road to El Dorado sur mon Ipod youhou! xD)
        Je vais aussi passer une bonne partie de ma journée à écouter 8tracks je pense *o* Il est tellement pratique ce site !

  3. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis : j’ai moi aussi eu souvent du mal à me concentrer, mes parents s’arrachant les cheveux de me voir commencer mes révisions par une pause :p . Avec le temps, j’ai mieux compris comment mon cerveau fonctionnait : je donne le meilleur de moi-même dans l’urgence, sous la pression d’une date butoir, d’une situation compliquée. Mon carburant est le stress, mais un bon stress. Dans ces moments-là, la musique m’est indispensable : comme toi j’ai rapidement laissé tomber la musique vocale qui distrait trop pour me concentrer sur le classique ou la musique de film. Pour soutenir mon stress, je privilégie les musiques rythmées. Rien ne valait les Concertos brandebourgeois de Bach pour faire une version latine, ou Pirate des Caraïbes pour mes cours d’histoire. Parmi mes derniers coups de coeur pour travailler : la Symphonie rhénane de Schumann, des extraits du Lac des Cygnes et de la Belle au bois dormant de Tchaïkovsky et des les hymnes du couronnement de Haendel, mais ça c’est sur tes conseils !

    • Commencer par une pause, ça c’est une bonne idée ! Je travaille aussi plus efficacement sous la pression, quoique cette année j’ai réussi à finir mes devoirs bien avant la date butoir, grande nouveauté. Pirates des Caraïbes, ça rend tout de suite le travail un peu plus épique, je suis bien d’accord ;).
      Schumann ! Je ne pense jamais à écouter Schumann alors que les compositions que j’ai entendues un peu au hasard m’avaient beaucoup plu. Tchaïkovsky est aussi parfait pour travailler… J’écoute pas mal Casse-Noisette :). Haaaa, les hymnes du couronnement ! Impossible de m’en lasser.

  4. Je valide pour la cuisine, c’est sans doute un des lieux où j’aime le plus travailler. Je me souviens que j’ai beaucoup écouté la BO des « Noces Funèbres » de Danny Elfman pour écrire une de mes histoires, il y a des années. Les instrumentaux sont parfaits, que ça soit du jazz ou de la musique romantique. Plus récemment, la musique de Thor m’a aidée à boucler un de mes mémoires.
    J’aime aussi beaucoup cette playlist, que je t’ai déjà passée je crois, mais qui est parfaite. (Avis aux amateurs, c’est un certain Tom Hiddleston qui l’avait twittée.)
    https://soundcloud.com/hiatus/soundtrack-mix

    Elle est peut-être un peu courte, c’est son seul inconvénient.

  5. Je te comprends aussi. Mais perso, je me suis fait une raison : je suis paresseuse c’est comme ça. J’ai des problèmes à me concentrer sur mes devoirs depuis le CP alors j’ai tendance à pense que c’est génétique au bout d’un moment XD
    Pour la musique, je t’avoue que c’est impossible pour moi de me concentrer sans musique. J’ai toujours besoin d’avoir du son sinon mon esprit veut s’évader autre part. Perso, la musique avec des paroles ne me dérange pas alors c’est plus facile pour créer des playlists ! Sinon, quand je me mets à travailler, en musique sans parole, j’adore utiliser des musiques de warrior (je m’explique) vu que travailler m’ennuie, j’essaye de me motiver en choisissant des musiques de jeux vidéos de combat ou de guerre (genre Assassin Creed et autres) ça marche vraiment bien. J’ai l’impression d’être un gladiator et d’engager un combat à mort avec mes devoirs XD
    Voilà, je ne pense pas que me méthode va spécialement plus t’aider mais ne sait-on jamais !
    (la dernière méthode qui elle marche très efficacement c’est travailler dans l’urgence, c’est incroyable à quel point on arrive à vite se concentrer d’un coup 😀 mais on est d’accord, c’est le lot des étudiants qui ne sont pas consciencieux (comme moi XD) )

  6. Cet article tombe à pic parce que j’ai un gros problème de motivation depuis deux semaines notamment en ce qui concerne cette petite chose qu’est le mémoire de recherche.
    Contrairement à mes premières années de fac, je n’écoute plus vraiment de musique en travaillant désormais. Ceci dit j’aime beaucoup les morceaux du groupe AIR ou d’Alt-J lorsque je souhaite une musique d’ambiance ou que j’ai mon casque sur les oreilles pour couvrir le bruit à la BU. D’ailleurs je ne la fréquente plus trop pour privilégier d’autres bibliothèques parisiennes qui sont plus calmes.
    Ensuite je pense que la clé de la réussite qui s’applique davantage en master, c’est l’organisation. Je m’oblige à avoir un planning de mes journées pour être efficace et pour gérer la masse de dossiers et d’essays que ma fac me donne ce semestre, en plus du mémoire. Puis le sentiment de satisfaction qu’on éprouve de voir chaque tâche prévue, barrée me motive davantage.
    (enfin aujourd’hui j’ai du bossé une heure en tout et pour tout hein)

    • Moon Safari est un album que j’aime beaucoup. Malgré le fait qu’il y ait des « paroles », je trouve que ça permet de travailler efficacement. Je préfère aussi les lieux plus calmes, la BU est fréquentée à la fois par des étudiants qui veulent bosser et des étudiants qui sont là pour discuter, ce qui n’est pas franchement idéal.

      L’organisation, oui ! Je me suis fait un planning pour les vacances, et c’est vrai que barrer plusieurs petites tâches à la fin de la journée est plutôt agréable. Sentiment du devoir accompli. Mais comme tu le dis, c’est difficile de s’y mettre, surtout quand notre ordinateur, nos DVDs, nos bouquins, nos amis nous appellent…

  7. J’ai toujours travaillé en musique (en fait je fais pratiquement tout en musique, je vis les écouteurs de mon MP4 vissés dans les oreilles ^^), et j’écoute du « avec-paroles » aussi bien que du « sans-paroles » quand j’ai vraiment besoin d’être concentrée 🙂

    Je plussoie pour la BO de Pride & Prejudice qui est sublime !

  8. Moi j’écoute beaucoup les albums du groupe ES Posthumus, un duo de frères qui a beaucoup travaillé pour le cinéma et la télé. Le générique de la série Cold Case est d’eux, et elle reste franchement bien en tête… Malheureusement le groupe s’est dissout en 2010 suite au décès d’un des frères. Merci pour les découvertes musicales, c’est bien sympathique tout ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s