[Musique] 5 albums pour l’hiver

Les puristes me diront que l’hiver ne commence que le 21 décembre. Ce à quoi je répondrais que cette saison commence à Strasbourg avec l’ouverture du marché de Noël, aka la période de l’année où il fait bon rester chez soi pour éviter un génocide de touristes. Pour m’accompagner pendant ces courtes journées de froid et d’obscurité, j’ai choisi 5 albums dont je ne me lasse pas et qui tantôt me donnent le sourire, tantôt ajoutent à la mélancolie de la saison. Dans cette liste, pas de nouveautés, uniquement de re-découvertes ou des albums qui font partie de mes essentiels. Vous pouvez me laisser un petit top de vos incontournables musicaux du moment en commentaire, ou bien en faire tout un article… Mais je veux savoir !

1. Christmas de Michael Bublé

Que serait Noël sans Michael Bublé ? C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Ça fait maintenant 3 ans que chaque hiver, cet album est un passage obligé. En général, j’attends le 1er décembre avant de me passer les différents en morceaux. Cette année, j’ai failli et en ce 29 novembre, je dois vous avouer que je l’ai déjà écouté ce matin. Et Dieu que ça fait du bien. C’est assez difficile à expliquer — et peut-être un peu artificiel —, mais ça me met vraiment dans l’esprit de Noël. Bien plus que le marché de Noël d’ailleurs. Je ferme les yeux et je m’imagine au Canada, dans un chalet, la neige tombe, j’ai un chocolat chaud entre les mains, une couverture en polaire sur les épaules, un livre sur les genoux, la musique en fond… Ou alors dans une grande ville américaine avec des décorations de folie comme dans les films. C’est cliché, mais tellement parfait. Le reste de l’année, je me passe tous ses autres albums en boucle, mais à Noël, je privilégie celui-ci. Pas de jaloux.

Titres favoris : It’s Beginning to Look a Lot Like Christmas, Have Yourself a Merry Little Christmas, Christmas (Baby Please Come Home), Cold December Night.

2. Heute Nacht Oder Nie de Max Raabe und das Palast Orchester

Vous le voyez sur la pochette, vous le comprenez dans le titre : Max Raabe est un artiste allemand, qui chante en allemand (parfois en anglais)… Et c’est un génie absolu. J’ai fait allemand au collège, au lycée, en prépa et j’ai beau n’avoir que très peu de souvenirs, je sais que ce n’était pas ma matière préférée. Nous avons de nombreux préjugés sur la langue, que l’on qualifie souvent d’agressive. C’est sûr que si vous allez faire un tour en Bavière, l’accent sera un peu dur à l’oreille. Mais l’allemand est une langue qui se prête bien à la chanson, malgré ce qu’on pense. Max Raabe le prouve. Il reprend des classiques des années 1920-1930, pour mon plus grand bonheur, et les chante dans le style de l’époque… Avec l’accent de l’époque. Il est élégant, drôle, ne se prend absolument pas au sérieux — jetez un œil à ses concerts sur Youtube, c’est aussi visuel qu’auditif. Ce Live à New York, à Carnegie Hall, est une très belle réussite. Je sais que ça ne plaira pas à tout le monde, mais je tenais à parler de cet artiste… Car c’en est véritablement un, dans la plus pure tradition des cabarets. Puis toutes ces musiques me donnent bien envie d’apprendre le foxtrot et le quickstep. C’est un plus non négligeable.

Titres favoris : Heute Nacht Oder Nie, Bei Mir Bist Du Schoen, Ich Küsse Ihre Hand, Madame, Cheek to Cheek.

3. Beacon de Two Door Cinema Club

Fini les crooners, on passe à quelque chose de plus indie. Je n’ai jamais vraiment eu la curiosité d’écouter l’intégralité de cet album jusqu’à il y a peu. Les chansons ne me parlaient pas et je ne pensais pas que ça allait me plaire. Grossière erreur. Globalement, je dirais que j’aime tous les morceaux… Certains plus que d’autres. La voix du chanteur est très agréable, et le groupe a réussi à créer une certaine unité parmi les différents titres. L’atmosphère est assez difficile à décrire… Mais vous êtes transporté dans un autre univers. Du moins je le suis. On sent le côté très British, on sait que ce n’est pas un groupe américain et c’est ce qui me plaît. Encore mieux : on sent que c’est un groupe irlandais, bien que venant d’Irlande du Nord. Ils ont une identité forte et je trouve que c’est un bon critère de qualité. Je ne sais pas pourquoi, mais le temps froid et gris crée l’environnement parfait pour écouter Beacon. Laissez-vous tenter !

Titres favoris : Next Year, Handshake, Sun, Spring.

4. Tribute de John Newman

J’ai découvert John Newman avec Love Me Again — je pouvais pas écouter cette chanson avant, puis j’en suis devenue fan… Les préjugés, encore et toujours. Puis ensuite, le morceau Cheating, que j’adore. Je me suis dit qu’il était temps de jeter une oreille à l’album. Très jolie surprise. Il n’y a guère que Gold Dust qui ne m’a pas convaincue. Tous les titres ont quelque chose et encore une fois, il a su créer une certaine unité. L’album s’écoute d’un bout à l’autre sans qu’il y ait de « fausse note ». Il y mélange le côté rock, le côté soul, le côté années 1950… À la sauce un peu moderne. Britain’s Got Talent, on peut le dire.

Titres favoris : Easy, Out Of My Head, Goodnight Goodbye, Cheating.

5. Beautiful World de Take That

Ce qui est marrant, c’est que je passais mon temps à écouter les quatre premières chansons de cet album sans jamais aller plus loin… Et que maintenant, je n’écoute plus que la deuxième partie. Take That est un groupe ultra connu, mais au cas où : c’est un boys band anglais qui s’est formé au début des années 1990. Parmi ses membres, Gary Barlow et Robbie Williams (enfin il est venu, reparti, revenu, bref…) ! Je connaissais quelques chansons, sans plus, puis j’en suis venue à me passer Beautiful World et je suis tombée amoureuse. Ça fait très musique de film, on aurait pu se servir de certains morceaux pour The Holiday ou Love Actually par exemple. J’aime leurs voix, leur côté boys band mais pas boys band pour midinettes. La classe anglaise. Ça va devenir un thème, je crois.

Titres favoris : Like I Never Loved You At All, Shine, I’d Wait For Life, Butterfly.

Publicités

7 réflexions sur “[Musique] 5 albums pour l’hiver

  1. Si tu aimes les ambiances de Noël, alors je te conseille vraiment l’album Under the Mistletoe de Justin Bieber. (Pas de préjugés please) Il y a repris des super grands classiques en les rendant un peu plus « pop », et son feat avec Mariah Carey sur All I want for Christmas is you est juste ENORME! Cette chanson me rend tellement happy, c’est fou haha Puis aussi, Someday at Christmas, chanté pour Obama à la base, est tellement belle **

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s