Bilan | Année 2014

Snow-BilanAu lieu de vous balancer les platitudes d’usage, je vais me contenter de dire que j’ai bien mangé, j’ai bien bu, j’ai la peau du ventre bien tendue, et que j’ai été gâtée pour Noël. J’ai aussi été surprise de recevoir au moins 20 000 messages de gens qui me disaient « Joyeux Noël »… Ça fait plaisir hein, ne vous méprenez pas, mais pourquoi cette année et pas les 20 années précédentes ? Y a eu une faille dans la Force ou un truc du style ? Les planètes sont alignées ? Enfin bref, je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël (*cotillons et serpentins*) et vous offre, dans ma grande bonté, mon bilan de l’année, celui que vous attendiez tous. Comme je suis plutôt sympathique — mes chevilles vont très bien —, j’ai mis beaucoup de jolies images et relativement peu de texte (enfin je crois, enfin peut-être) (+1 à ceux qui ont capté la référence). C’est parti mon kiki.

Untitled-1The Vanishing Act of Esme Lennox de Maggie O’Farrell (bookdepository | chronique) : “We are all, Esme decides, just vessels through which identities pass: we are lent features, gestures, habits, then we hand them on. Nothing is our own. We begin in the world as anagrams of our antecedents.”
The Cuckoo’s Calling de Robert Galbraith (bookdepository | chronique) : “Strike was used to playing archaeologist among the ruins of people’s traumatised memories;”
The Weed that strings the Hangman’s Bag d’Alan Bradley, deuxième tome des enquêtes de Flavia de Luce (bookdepository) : “To be most effective, flattery is always best applied with a trowel.”
North and South d’Elizabeth Gaskell (bookdepository | chronique) : “Those who are happy and successful themselves are too apt to make light of the misfortunes of others.”
Slaughterhouse-Five de Kurt Vonnegut (bookdepository | chronique à venir) : “There are almost no characters in this story, and almost no dramatic confrontations, because most of the people in it are so sick and so much the listless playthings of enormous forces. One of the main effects of war, after all, is that people are discouraged from being characters.”

Untitled-2Catching Fire de Suzanne Collins (bookdepository | chronique à venir) : “That if desperate times call for desperate measures, then I’m free to act as desperately as I wish.”
I Am Half-Sick of Shadows d’Alan Bradley, quatrième tome des enquêtes de Flavia de Luce (bookdepository) : “Although it is pleasant to think about poison at any season, there is something special about Christmas, and I found myself grinning.”
Aesculapius d’Andrea H. Japp (amazon) : “Seuls les gens de haut sont inexcusables lorsqu’ils ne se comportent pas en gens d’honneur. Si l’honnêteté, la bravoure, la dignité sont des devoirs, ce sont aussi des luxes. Toutefois, ils peuvent appartenir à tous, si l’on en veut. Ils demandent grand labeur. Il s’agit d’un effort continuel que l’on ne poursuit pas pour plaire aux autres mais à soi. La scélératesse, la petitesse, la couardise sont tellement plus simples.”
Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet (amazon) : “C’est dégueulasse la mort, ceux qui disent le contraire… sont des foutus menteurs.”
Soie d’Alessandro Baricco et Rebecca Dautremer (chronique) : “C’était au reste un de ces hommes qui aiment assister à leur propre vie, considérant comme déplacée toute ambition de la vivre. On aura remarqué que ceux-là contemplent leur destin à la façon dont la plupart des autres contemplent une journée de pluie.”

Untitled-3Esprit d’hiver de Laura Kasischke avait tous les ingrédients, mais le mélange n’a pas été concluant : beaucoup de longueurs, beaucoup de répétitions, et le thème de la relation mère-fille abordé de façon un peu caricaturale à mon sens. En ce qui concerne Mr. Penumbra’s 24-Hour Bookstore de Robin Sloan, je m’attendais à un roman mettant en avant les livres et la lecture… Et je me suis retrouvée avec une ode à Google. Je n’ai pas du tout accroché et je ne pense pas lire la suite. To Kill a Mockingbird d’Harper Lee a beau être un classique de la littérature américaine, je trouve que la question raciale n’a pas été assez approfondie : c’est certes un beau roman sur l’enfance… Mais j’étais plus intéressée par le procès de Tom Robinson que par Scout et Jem. Sauf que le procès ne fait l’objet que de quelques chapitres. Frankenstein de Mary Shelley était un passage obligé pour l’étudiante d’anglais que je suis — notamment en rapport avec la notion de sublime. Imaginez ma déception quand je découvre que le célèbre Victor Frankenstein est un chouineur insupportable et que le roman se focalise sur ses états d’âme ! Pour me consoler, j’ai regardé Frankenstein Junior de Mel Brooks. Howl’s Moving Castle de Diana Wynne Jones m’avait été conseillé par Sita. Mon amour pour le dessin animé d’Hayao Miyazaki m’a aussi encouragée à me lancer… Et je n’ai pas du tout accroché (désolée Sita). Enfin, je pensais vraiment apprécier Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro, qui avait reçu de nombreuses critiques positives, mais j’ai trouvé le roman “creux”. Et pourtant, il y avait tant à faire !

Movies2014La Vie Rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller (imDbchronique) : “To see the world, things dangerous to come to, to see behind walls, draw closer, to find each other, and to feel. That is the purpose of life.”
Belle d’Amma Asante (imDb | chronique) : “How can I be too high of rank to dine with the servants, but too low of rank to dine with my own family?”
Dragons de Dean DeBlois et Chris Sanders (imDb | chronique) : “This is Berk. It’s twelve days north of Hopeless and a few degrees south of Freezing to Death. It’s located solidly on the Meridian of Misery. My village. In a word? Sturdy. It’s been here for seven generations, but every single building is new. We have fishing, hunting, and a charming view of the sunsets. The only problems are the pests. You see, most places have mice or mosquitoes… We have… Dragons!”
Divergent de Neil Burger (imDb | chronique) : “You’re different. You don’t fit into a category. They can’t control you. They call it Divergent. You can’t let them find out about you.”

Movies2014-2Maleficent de Robert Stromberg (imDb | chronique à venir) : “Before the sun sets on her sixteenth birthday, she will prick her finger on the spindle of a spinning wheel, and fall into a sleep like death!”
Outlander (imDb) : Écosse, beau gosse en kilt, voyage dans le temps = il n’en faut pas plus pour me convaincre. P.S.: j’ai pas encore vu l’épisode 8 donc pas de spoilers. Merci.
The Blacklist (imDb | chronique à venir en 2015, aka quand le hiatus de 3 mois sera fini, bordel) : “I never tire of being correct.”
Grantchester (imDb | chronique à venir)

Et voilà, le bout du bout du rouleau. J’étais tentée de vous parler musique, mais 1. j’avais pas la foi, 2. j’ai pas noté au fur et à mesure mes découvertes de l’année. Donc si ça se trouve, je vous aurais parlé d’un truc que j’ai découvert en 2011, mais que je me suis mise à réécouter cette année. Totalement contre-productif. Bref, bilan pour cette année : 66 livres lus, de belles surprises, plein de films vus, revus et re-revus, du bon son plein les oreilles, de beaux paysages plein la vue… Je souhaite que 2015 soit aussi riche. Pour l’heure, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à nouveau un Joyeux Noël !

Publicités

20 réflexions sur “Bilan | Année 2014

  1. Nos jours heureux non ?
    Je dois t’avouer qu’il y a beaucoup de livres que je ne connais pas ; mais c’est un mal pour un bien, ça me donne de nouvelles idées de romans à lire ! Concernant les films, je n’ai pas aimé Maleficent par contre j’ai eu un petit coup de coeur pour Dragon également ! Je te souhaite pleins de lectures et de bonnes choses pour 2015.

    • Nos Jours Heureux, effectivement ;). Culte !
      C’est vrai que je ne me fie pas toujours aux tendances actuelles ou aux recommandations, j’aime bien fouiller un peu. Du coup, je lis pas mal de bouquins assez peu connus… :).
      J’ai l’impression que Maleficent c’est on aime ou on n’aime pas ! Dragons est fantastique, le 2 m’attend sagement sur mon ordinateur, j’ai hâte de le regarder.
      Merci beaucoup, je te souhaite aussi de très belles fêtes et plein de bonnes choses !

  2. Beaux montages !
    On a plusieurs points communs cette année: Grantchester, Nord et sud, Outlander, Dragons, The cuckoo’s calling, esprit d’hiver… Je ne les ai pas forcément placés dans les mêmes catégories que toi par contre ^^
    Tu te rends compte, tu as lu plus de livres que moi cette année !! 😛

    • Dans quelle catégorie as-tu placé The Cuckoo’s Calling ? èé. Fais très attention à ce que tu vas répondre !
      C’est étonnant, non ? Dire que l’année précédente, je n’en avais lu qu’une trentaine. Enfin, ce n’est pas un concours non plus ;).

    • Je connais pas mal d’autres personnes qui ont apprécié Auprès de moi toujours. Je n’y ai pas été sensible :/. Par contre, je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir été hermétique à To Kill A Mockingbird :). Bonnes fêtes à toi !

  3. Nord et Suuuuud voilà ^^
    (je fais toujours des commentaires d’une utilité à toute épreuve XD)
    (sinon, ta chronique m’avait donné envie d’écouter Belle et ton bilan me re-rappelle qu’il fut que je l’écoute :D)
    (et passe de très belles fêtes !)

  4. Nord et Sud oui et re-oui ! Esmee Lennox aussi plus plus plus hihi Harper Lee je garde un super bon souvenir. J’ai le policier de Rowling dans ma PAL, à sortir donc hihi
    Pour les séries : LOVE LOVE GRANTCHESTER hihihihihihi
    Un très joli bilan hihi
    Bonne année 2015 alors 😉

    • Nord et Sud est un véritable succès auprès des personnes qui l’ont lu ! C’est fou :). J’aimerais lire d’autres romans de Maggie O’Farrell, mais j’ai tant aimé Esme Lennox que j’ai peur d’être déçue ;_____; The Cuckoo’s Calling, et sa suite (The Silkworm), est absolument formidable ! Une belle leçon :).
      Je devrais te remercier pour Grantchester, c’est grâce à toi si je me suis plongée à corps perdu dans les 6 épisodes… C’est trop peu !
      Bonne année, plein de bonnes choses :D.

  5. Nord et Sud & Mauvais Genre feront partis de mes lectures en 2015 ! Hâte de me plonger dedans ! 😉
    Grantchester, après ma lecture actuelle je commence le livre et ensuite, parce que tachas (Marmelade de livres)a reçu les dvds…Marathon série ! 😉

    Bonne année 2015 et j’espère qu’elle sera riche en découverte et pauvre en déception (le rêve, non ?)

  6. Mon coeur ne s’est toujours pas remis de la trahison Jonesienne… J’espère que tu ne me feras pas ça le jour où tu liras Charmed Life ;_;
    Il faut que je lise North and South et Slaughterhouse Five ! Et toi que tu lises Mockingjay è_é
    Sinon tu m’encourages pas à commencer To Kill a Mockingbird qui traîne depuis des années, moi j’ai bien aimé Mr Penumbra même si c’était effectivement un peu trop une ode à google (enfin une ode à la technologie en général ce que j’ai trouvé plutôt cool, et c’est vrai que google fait pleins de trucs trop cool côté inovation, mais quand même quelle fangirl ce love interest tout pourri). Et je sais pas si j’ai envie de lire la suite non plus, c’était bien en un tome. Et l’auteur sait pas super bien écrire ni créer des personnages charismatiques, du coup, bof.
    YAY Walter Mitty, YAY DRAGONS (c’était pas trop tôt), faut que tu me parles de Belle parce que ça m’intrigue.
    TU N’AS PAS VU L’EPISODE 8 D’OUTLANDER. Mais comment ? POURQUOI ?

    • Je sais, je sais. Désolée. Mais j’ai vraiment pas aimé uu ». J’essaierai Charmed Life, je te le promets (a).
      Ouais bah t’as intérêt à lire North and South et Slaughterhouse-Five namého. Au lieu de me balancer les Malaussène et The Casual Vacancy à chaque fois èé.
      Peut-être que tu aimeras To Kill A Mockingbird. Il a beaucoup de succès… On est peu à ne pas aimer. Je pense qu’une suite à Mr. Penumbra n’était clairement pas nécessaire. Elle l’aurait été si le monde créé avait été plus riche.
      Belle, c’est génial. Regarde-le. Voilà.
      MAIS JE SAIS PAS. J’ai fait autre chose, j’avais peur d’être déçue par la fin de saison toussa ;______;

  7. Si ça peut te rassurer les planètes sont parfaitement alignées vu que je n’ai reçu aucun messages de bonnes fêtes, tu as dû intercepter les miens u_u

    Il faut vraiment que je lise Vonnegut après que j’ai beaucoup aimé les deux nouvelles de lui que j’ai lu sur ma liseuse. J’ai découvert Grantchester hier et James Norton est mon nouveau héros, j’ai presque envie de me convertir.
    J’étais bien tenté par Mr Penumbra’s au début, mais en lisant ton avis et en m’intéressant de plus près au livre plus tellement. Ta mention de Flavia de Luce me fait penser que j’ai le troisième tome dans ma PAL depuis un moment et que je devrais l’en sortir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s