Bilan | Janvier 2015

Nous sommes déjà le 31 janvier, tout est normal. D’ordinaire, le premier mois de l’année a aussi la réputation d’être le plus pourri : il fait froid, les employés de mairie enlèvent les décorations de Noël, on s’enfile des galettes jusqu’à n’en plus pouvoir (record cette année : 5 « galettes »…), puis certains ont leurs partiels, d’autres reprennent les cours. Bref, pas très jouissif. Je dirais pas que j’ai passé 31 jours formidables, mais c’était moins affreux que les années précédentes (ce qui m’incite à penser que février sera bien dégueulasse). J’ai peu « lu », mais j’ai regardé pas mal de séries, j’ai écouté pas mal de musique et je me suis enfin intéressée aux articles qu’on peut lire sur internet, qu’il s’agisse d’articles de presse, de blogs, ou de sites dédiés à la culture en général. Janvier a aussi apporté son lot de doutes, d’où le besoin de me réfugier dans mes séries chéries. Des hauts, des bas… Comme diraient les anglophones : « cey la vie ».

— Livres —

Janvier-Livres1

Un peu de non-fiction pour bien commencer l’année. Sur les conseils d’une amie, je me suis procurée Pretty Honest de Sali Hughes, livre dans lequel elle nous livre ses astuces beauté, mais nous pousse aussi à nous poser des questions sur une industrie pas toujours très honnête et transparente. Chaque chapitre porte sur un thème précis, mes préférés étant : Your Daily Skincare Routine (enfin quelqu’un de raisonnable avec une routine saine, utilisant le minimum de produits et dénonçant l’inutilité des sprays que les marques nous vendent comme “révolutionnaires”) Perfume, What Men Want, Beauty in Illness (prendre soin de soi fait partie de la guérison et peut nous aider à surmonter des épreuves difficiles : c’est le seul aspect sur lequel nous avons un minimum de contrôle) et Bridal. Sali Hughes adopte un ton humoristique qui rend la lecture agréable et captivante. Je me suis sentie moins concernée par certains chapitres, notamment parce que les visions française et anglaise de la beauté sont assez différentes, et parce que la façon dont les produits sont vendus dans les pays anglo-saxons n’a rien à voir avec le service qu’on peut recevoir en France. Malgré tout, je ne peux que vous conseiller ce superbe livre, même si vous vous dites que les produits de beauté, c’est franchement pas votre truc. L’esprit indépendant et féministe de Sali Hughes pourra peut-être vous séduire…  Et vous donner envie de vous arrêter, curieux, devant les stands beauté des magasins.

En fouillant un peu sur le site du New Yorker, je suis tombée sur cette nouvelle de Dave Eggers intitulée “The Alaska of Giants and Gods”… Intrigant, non ? Difficile de critiquer un texte aussi court, c’est pourquoi je vous recommande fortement de la découvrir par vous-même. J’essaie peu à peu de me réconcilier avec les nouvelles : si celle-ci n’est pas inoubliable, elle n’en est pas moins agréable à lire.

Janvier-Livres

Janvier : nouveau semestre qui commence et donc nouvelles lectures obligatoires. En littérature, nous étudions The Turn of the Screw d’Henry James et son adaptation de 1961, The Innocents. Je ne l’avais pas aimé à la première lecture… Et je ne l’ai pas plus apprécié à la seconde. Nous suivons les aventures passées d’une jeune gouvernante, en poste dans une grande maison à Bly, en Angleterre. Elle doit y garder deux enfants apparemment « divin », Miles et Flora. Mais bien vite, elle se rend compte que les deux bambins ne sont pas ce qu’ils semblent être et que la maison recelle bien des secrets… Fantômes, passé trouble, folie ? La novella permet d’aborder de nombreux thèmes intéressants — où s’arrête la réalité, où commence la fiction ? De quoi l’esprit est-il capable ? — et c’est pour cela que je pense que l’étudier sera très enrichissant. Néanmoins, le style alambiqué de James et les grosses ficelles du récit m’empêchent de l’apprécier à sa juste valeur. L’adaptation n’est pas mauvaise, j’ai hâte de l’analyser plus en détails, même si je ne suis pas une grande fan des « vieux films » de ce type.

Enfin, après l’avoir abandonné puis repris, j’ai lu le cinquième tome des enquêtes de Maisie Dobbs, An Incomplete Revenge de Jacqueline Winspear. Cette fois-ci, l’auteur porte son attention sur les tensions entre Londoniens, provinciaux et gitans dans les années 1930 en Angleterre, mais aussi sur la question des origines pendant la Première Guerre mondiale. Ça peut sembler un peu flou, mais je ne peux vous en dire plus sans vous révéler un bout de l’intrigue. C’est un tome tout en émotions — j’ai pleuré — et en remise en question pour Maisie qui, je l’espère, reprendra du poil de la bête dans le sixième tome.

— Films & Séries —

Films-Janvier

J’ai entamé le mois de janvier avec Elizabeth Bennet et Mr. Darcy… 7 ans après Orgueil et Préjugés ! J’avais lu Death Comes To Pemberley de P.D. James et étais restée sur ma faim. Néanmoins, d’autres personnes qui, comme moi, n’avaient pas apprécié le roman, étaient emballées par l’adaptation en 3 épisodes de la BBC. Et ça a aussi été mon cas. La relation entre Elizabeth et Darcy est bien plus crédible que dans le livre et l’enquête elle-même s’est avérée beaucoup plus excitante. Les décors sont sublimes — je crois que j’irai faire un petit tour dans le Derbyshire l’année prochaine — et les acteurs absolument formidables. Je ne vois pas ce que je pourrais dire de plus.

Puis, parce que j’avais besoin de me divertir, j’ai regardé The Three Musketeers, film qui avait eu peu de succès à sa sortie et qui n’est pas franchement apprécié des cinéphiles. Je ne vais pas vous mentir : ce n’est pas le film du siècle. Il a toutefois bien rempli son office. Les mousquetaires ne sont pas désagréables à regarder, le côté steampunk apporte une plus-value non négligeable et une bonne dose d’action ne fait jamais de mal. Je suis un peu déçue que la suite ait été annulée… Parce que la fin de ce film laissait présager quelque chose de grandiose.

À force de voir des images, des montages, des gifs de Pacific Rim partout sur Tumblr, je me suis dit qu’il fallait que je me lance. Je ne connaissais pas grand-chose de l’histoire, je savais juste qu’il y avait de grosses machines, de la baston, un esprit à la Transformers et puis voilà. Du coup, le film m’a plutôt surprise, je ne m’attendais pas du tout à une intrigue de ce type. Est-ce que j’ai été séduite ? Points positifs : les acteurs, l’esthétique du film. Points négatifs : rebondissements grotesques, rythme haché, situations peu crédibles. Autant vous dire qu’on est loin du coup de cœur…

Séries-Janvier

Je vais maintenant vous parler brièvement de deux séries que j’ai découvertes ce mois-ci et que j’ai dévorées en quelques jours chacune. J’avais besoin de nouveauté et j’avais surtout besoin de bonnes séries anglaises. Mon choix s’est d’abord porté sur The Musketeers. Je venais de voir le film, et je voulais pousser l’expérience (le vice ?) un peu plus loin. J’ai fini la première saison (10 épisodes de 55 minutes) et j’ai regardé les deux premiers épisodes de la saison 2. Il m’a fallu deux épisodes pour bien entrer dans l’histoire et pour apprécier les personnages principaux… Puis j’ai commencé à vraiment me prendre au jeu, à fermer les yeux quand je savais qu’un des mousquetaires allait faire une grosse bêtise, ou à insulter le cardinal de Richelieu et Louis XIII. J’ai un faible pour Aramis et Porthos, qui entretiennent une relation amicale assez vache et qui sont les personnages les plus drôles et les plus attachants de la série. À chaque épisode, une nouvelle mission pour les mousquetaires, qui se doivent de défendre le roi et leur pays. Je ne sais pas ce qu’il en est au niveau du respect de l’histoire, mais j’ai eu l’impression d’apprendre des choses. On ne nous montre pas une version édulcorée de la vie parisienne, ce qui est plutôt appréciable. En bref, j’ai hâte de voir la suite — même si je fais une petite pause pour éviter l’overdose. Oh, et j’aimerais aussi lire le roman.

Et la dernière et non des moindres : Mr. Selfridge. J’avais regardé les premiers épisodes de la série The Paradise, adaptée d’Au Bonheur des Dames, mais m’étais lassée de l’héroïne. Mr. Selfridge nous raconte l’histoire de la création du célèbre grand magasin, des déboires et des succès de son propriétaire, mais aussi de ses employés. La première saison retrace les années 1908–1909 et quel bonheur de voir ces vêtements, cette élégance, mais aussi ce que pouvait être la vie à cette époque en Angleterre. La seconde saison commence début 1914… Autant vous dire que ça ne laisse rien présager de bon. J’en suis au cinquième épisode de la deuxième saison et j’ai déjà pleuré quelques fois alors même que les employés ne sont pas encore partis au combat. Cette série me parle beaucoup, je ne saurais pas vous dire pourquoi. Je me suis beaucoup attachée aux personnages, alors que ce n’était pas gagné au début, et j’ai tendance à m’inquiéter pour eux ou à les engueuler quand je sais qu’ils font n’importe quoi. Ça fait tellement de bien de se sentir investie dans quelque chose… Pour le coup, je n’ai pas envie de m’arrêter ! La saison 3 est en cours de diffusion au Royaume-Uni, alors je vais un peu freiner ma consommation d’épisodes pour ne pas avoir à attendre une semaine entre chaque !

— Musique —

La playlist Villainy ainsi que la bande originale de Rebelle m’ont accompagnée dans mes révisions ce mois-ci. Je me suis aussi laissée séduire par l’album 1989 de Taylor Swift, dont j’ai parlé dans cet article, et par les titres Blame, une collaboration entre Calvin Harris et John Newman, et Uptown Funk, une collaboration entre Mark Ronson et Bruno Mars au clip un peu déjanté.

— Sur le net —

Must Counterterrorism Cancel Democracy? — Un article passionnant sur les dérives de la surveillance et sur la nécessité d’être plus transparent dans ce domaine afin de préserver un semblant de démocracie.
What Kids Around The World Eat For Breakfast? — Parce que les céréales et les tartines au Nutella ne sont pas le quotidien de tous les enfants, il est intéressant de se pencher sur d’autres cultures et d’autres façons de voir le petit-déjeuner.
11 Insane Features of Normal Human Anatomy — Notre corps est plein de surprises et capable de choses étonnantes…
15 Places We’d Rather Be Reading — Certains ont un don pour se créer des espaces cosy et enchanteurs pour mieux profiter de l’expérience de la lecture.
50 Of The Most Majestic Library In The World — Je suis tombée amoureuse de la bibliothèque brésilienne, avec ses magnifiques murs bleus et son architecture impressionnante.
Books To Read If You Love Marvel’s Agent Carter — Autre série commencée ce mois-ci, elle donne envie de se plonger dans des livres ayant pour contexte la Seconde Guerre mondiale : avis aux amateurs.

Et vous, qu’avez-vous lu/vu/écouté en janvier ? Quels sont vos plans pour le mois de février ?

Publicités

14 réflexions sur “Bilan | Janvier 2015

  1. Super l’idée de bilan du mois qui ne présente pas que des livres !
    Le livre Pretty Honest m’inspire bien… Sans doute parce que tu sais bien le présenter ! 😉
    Tu me donnes également beaucoup envie de regarder M. Selfridge. Et je ne savais pas du tout qu’il y avait eu une série adaptée d’Au Bonheur des Dames !

    J’étais toute contente en voyant que tu avais publié un article, j’aime beaucoup te lire, je trouve que tes articles ont vraiment un petit quelque chose en plus !

    Pour moi, si je devais résumer mes best-of du mois de janvier, j’y mettrais « Comment (bien) rater ses vacances » par Anne Percin (un livre jeunesse désopilant), « Dash and Lily’s Book of Dares » de Rachel Cohn et David Levithan, une bonne tasse de thé « Christmas Rouge » ou « Coquelicot Gourmand » de chez Dammann, le beurre corporel à la mangue de chez Body Shop, le remix de Wicked Games de Chris Isaak par Parra for Cuva (et Anna je sais plus quoi), et Paddington le film, parce que Paddington c’est trop mignon. Voilà !

    • Merci beaucoup ! Le but de ce blog étant de parler de tout et de rien, un bilan exclusivement livresque aurait été un comble ;).

      J’espère que tu te laisseras tenter par Pretty Honest. Ça se lit très facilement, très rapidement, et j’aime le fait que l’auteur casse les idées reçues. Quant à Mr. Selfridge, c’est une très chouette série donc… Fonce !

      Comment (bien) rater ses vacances m’a aussi été conseillé par une amie et il est disponible à ma bibliothèue donc, pourquoi pas ! J’ai découvert le Body Scrub de chez Body Shop au Beurre de Karité et c’est vraiment génial. Ça laisse la peau toute douce :). Et Paddington… Je crois n’avoir lu qu’un livre illustré étant petite, je ne connais pas bien le personnage. Mais il paraît que le dessin animé était formidable.

  2. Je ne suis pas trop fan des bilans d’habitude, mais j’ai beaucoup apprécié ton article 🙂 .

    Henry James … oh-non … j’ai étudié Daisy Miller à la fac, j’avais détesté x).

    Je suis totalement d’accord avec toi en ce qui concerne la série The Musketeers, que j’aime beaucoup pour tout un tas de raison, et, côté musique, en ce qui concerne le Uptown Funk de Bruno Mars et Mark Ronson, j’adore cette chanson ! Je trouve qu’elle est super fraîche.

    Les articles « sur le net » que tu as choisi sont super, j’adore celui des petits déjeuner des enfants à travers le monde, c’est à la fois super mignon et très intéressant ^^.

    Bonne journée

    • Ça me touche beaucoup, merci :).

      Je n’ai pas encore lu Daisy Miller ! En fait, dans mon édition, j’ai The Turn of the Screw et The Aspern Papers (qui me tente bien). C’est juste le style de James qui est impossible…

      Ah, enfin quelqu’un qui aime cette série ! Et cette chanson donne la pêche. Je me la mets le matin et hop, c’est parti pour la journée :).

      Oui ! Je me demande comment certains arrivent à manger de la nourriture aussi particulière au petit-déjeuner… Mais leur estomac est habitué et ils doivent se dire que manger des céréales le matin est totalement stupide haha.

      Bonne journée à toi :).

  3. J’ai regardé le premier épisode de Death comes to Pemberley et je n’ai pas accroché. Par contre je ne connais pas les séries The paradise et Mr Selfridge. Je les note car le thème m’intéresse beaucoup !

    Mon bilan du mois de janvier n’est pas très rempli parce que j’ai été en partiels la majeure partie du mois. Mais ce mois aura été marqué par deux films vus au cinéma : L’affaire SK1 avec Raphaël Personnaz qui est mon acteur chouchou ; et Imitation game. Deux films que je recommande 🙂

    Je te souhaite un bon mois de février 🙂

  4. Chouette bilan ! J’ai lu Le tour d’écrou pour un cours de littérature comparée et sans être un coup de coeur, il m’avait quand même mis mal à l’aise (je suis également une trouillarde donc les grosses ficelles employées par James ne m’ont pas gênée, bien au contraire.) J’aimerai lire d’autres textes de l’auteur notamment ses écrits sur la ville de Boston.
    Tu me donnes envie de lire Pretty Honest de Sally Hughes qui me rappelle un peu Beauté Fatale de Mona Chollet que j’avais trouvé remarquable et qui déconstruit également la notion de beauté dans les sociétés occidentales.

    Je me souviens avoir vu l’adaptation des Trois Mousquetaires et de mes fous rires lors des apparitions d’Orlando Bloom qui fait un duc de Buckingham hautement improbable mais le film m’a coupé dans ma lecture et je n’ai jamais fini le Dumas 😦
    Je ne regarde plus trop de séries télé mais il faut que je me mette à jour dans Mad Men histoire de savourer la dernière saison de Don Draper au printemps prochain (donc voilà mon projet du mois de Février).

    Tes articles sur le net sont intéressants. Je reconnais plusieurs bibliothèques que j’ai fréquenté (celle de Dublin <3) ou que je fréquente. La bibliothèque nationale de France est devenue ma seconde maison cette année et son système informatique est franchement vieillot.

    Bonne fin de week end.

  5. J’avais adoré « Death Comes To Pemberley » : je n’ai pas lu le livre, mais j’étais très curieuse de voir l’adaptation parce que j’admire Matthew Rhys. Il ne m’a pas déçue, c’est un parfait Darcy. Matthew Goode était également excellent – comme les deux héroïnes. C’était une très belle distribution. J’ai aussi été touchée par les rapports de Darcy et Lizzie, que j’ai trouvés très justes.

    Tu connais déjà mon avis sur le film des « Trois Mousquetaires » : c’est idéal pour s’amuser quand on en a besoin. Et pour « Pacific Rim », je ne l’ai pas encore vu, pourtant j’adore Guillermo Del Toro et Idris Elba ! (Ah, Luther. 🙂 ) Mais en fin de compte, je crois que je préfère la veine gothique de ce réalisateur. J’attends « Crimson Peak » avec énormément d’impatience. Si c’est aussi beau que « Le Labyrinthe de Pan », ça vaudra le coup.

  6. Pretty Honest de Sali Hughes m’intriguait mais j’avais peur d’être déçue. Ton avis me rassure =)
    Sinon pour Death comes to Pemberley j’avais été déçue par le livre et pas la série également même si elle est bien plus agréable à suivre que le roman ^^

    The three musketeers je n’ai ni vu le film, ni la série… Pourtant, la série m’attire pas mal. Mais je fais une pause dans les séries anglo-saxonnes pour en reprofiter pleinement quand je m’y remettrais ! (de même pour Mr Selfridge qui a l’air super comme show surtout que j’avais aussi été déçue par comment The Paradise a évolué)
    Très beau bilan ! Je te souhaite un très bon mois de février ^^

  7. Tu as battu mon record: 4 galettes mangées cette année et ça m’a bien écoeurée x) Heureusement ce soir, c’est crêpes, et je préfère ça !
    Je ne connais pas du tout Sali Hughes, mais j’avoue que ton avis m’intrigue bien que les produits beauté m’intéressent guère 😛
    C’est une belle histoire entre toi et Maisie Dobbs 🙂 Cette série t’a plusieurs fois fait pleurer !
    Je retiens The Three Musketeers alors ^^ Principalement en raison de Matthew Macfadyen (et la série aussi !) Par contre l’image de Pacific Rim ne me donne pas particulièrement envie ><
    J'avais tenté de regarder le premier épisode de The Paradise et j'avais lâché l'affaire. En revanche, comme tu le sais, j'ai eu un énorme coup de coeur pour Mr Selfridge dont je vais commencer à la saison 3 !
    Il faut que je commence Agent Carter aussi ^^
    Wow la salle de lecture de la BNF *O* (et je veux visiter les bibliothèques n°11, 16, 18, 23, 30, 31, 37, 42 et 45 !)
    Superbe article !

  8. J’aime beaucoup ton article, intéressant à lire, bien mener et un beau bilan de ton mois de janvier. L’article portant sur les différents petit-déjeuner est excellent ! Maintenant que je vis en Suède, je prends du salé et non plus tartine beurre-confiture 🙂 Je vais aller me pencher sur « The Alaska of Giants and Gods » 😀

  9. Oh je suis tellement d’accord avec toi ! Janvier est souvent un mois bien dégueulasse mais pour moi aussi, cette année, j’ai l’impression que Février sera pire ! Belle sélection en tout cas, les deux séries me tentent bien 🙂

  10. Je note Pretty Honest, tiens.

    Aaaaah Henry James est une de mes bêtes noires, je déteste son style 🙂

    J’ai vu Les Trois Mousquetaires il y a quelques mois, et bof bof, mais je suis d’accord il fait le job qu’il est censé faire. Et on m’avait traînée au ciné voir Pacific Rim et j’ai trouvé ça épouvantablement nul !

    Je plussoie le conseil pour les Anne Percin, je les ai lus cet été (à cause de Matilda ^^) et j’ai adoré, c’est hyper drôle.

    Sinon ma découverte de janvier, c’est le gel à l’aloe vera (le mien vient de chez Aroma-Zone), c’est juste génial pour la peau et les cheveux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s